Jardinage.net - Photographiez votre jardin comme un pro

21 Juin 2013 2040 views

Par Bert Klassen / Adaptation Julie Dansereau

Un peu de savoir-faire et de technique font toute la différence entre des photos de jardin sans intérêt et des clichés à couper le souffle.

S’il vous est déjà arrivé de vous précipiter au jardin pour le prendre en photo – le croyant au summum de sa beauté – et d’être fort déçu à la vue des images aux couleurs délavées, ne désespérez pas. Peu importe l’appareil que vous utilisez, traditionnel ou numérique, voici comment augmenter vos chances de capter les vraies couleurs de vos fleurs.

La lumière
Pour bien photographier son jardin, la lumière – ou plus précisément la qualité de celle-ci – constitue fort probablement le facteur le plus important. Elle est responsable de l’atmosphère, de l’ambiance, et détermine la valeur des tons et des nuances imprimés sur le papier photographique ou affichés à l’écran.

L’erreur la plus fréquente concerne le moment de la prise de vue. Réalisées entre 9 h et 17 h sous les rayons ardents, alors que les couleurs des fleurs nous semblent vibrantes et agréables, les photos se révèlent complètement affadies par la trop forte intensité lumineuse lorsqu’on les regarde. Dans cette même logique, les zones sombres paraissent encore plus obscures et plus foncées, ce qui engendre un effet trop contrastant.

Par beau temps, le meilleur moment pour capter des images de votre jardin est tôt le matin, au cours des deux heures suivant le lever du soleil: le paysage est calme et tranquille, les plantes ragaillardies par la fraîcheur nocturne, la lumière douce et rasante. Vous en tirerez des merveilles. Placez votre objectif de manière à ce que votre sujet soit éclairé de biais ou même par l’arrière, sans toutefois laisser de rayon lumineux pénétrer directement dans la lentille. Les quelques heures qui précèdent le coucher du soleil offrent aussi une belle luminosité, semblable à celle du matin, sauf en période de canicule où la chaleur donne aux plantes un aspect défraîchi.

Les journées nuageuses sont aussi très propices aux prises de vue, car la lumière est égale et uniforme, ce qui rehausse l’éclat des couleurs sur les photos. Le contraste étant réduit, il est alors possible de capter les zones qui, autrement, seraient situées moitié au soleil et moitié à l’ombre.

La composition
Prenez le temps de faire le tour de votre jardin avant de mettre votre appareil photo à contribution. Choisissez attentivement les endroits qui témoignent le mieux de sa beauté. Lorsque vous regardez à travers le viseur, imaginez ce que vous voyez comme une peinture et déplacez tranquillement l’appareil photo pour trouver le meilleur tableau, celui qui vaudra mille mots. Une fois la composition idéale trouvée, ne bougez plus et pressez doucement le déclencheur.

Pour des perspectives inhabituelles, n’hésitez pas à entrer dans vos plates-bandes.

Des vues d’ensemble peuvent être captées à partir du patio, de la terrasse, du balcon, voire de la fenêtre ouverte du premier étage.

Les pelouses occupent généralement beaucoup d’espace et offrent peu d’intérêt visuel. Pour en diminuer l’impact, rehaussez légèrement le niveau de votre appareil photo, rapprochez-vous de votre sujet (les gens ont tendance à vouloir tout inclure dans une seule image) ou encore égayez votre composition d’un objet, d’une structure attrayante.

Posez les genoux au sol pour prendre des images en plan plus rapproché ou pour montrer une scène sous un autre angle.

Les jardins peuvent être photographiés en toute saison, sous la pluie ou même après une chute de neige.

Pour donner une juste idée des proportions, il est recommandé d’intégrer dans vos compositions des membres de votre famille ou vos animaux de compagnie. Une fois tout ce beau monde réuni au jardin, pourquoi ne pas en profiter pour faire des photos de famille que vous utiliserez en guise de cartes de souhaits à l’occasion du prochain temps des Fêtes?.

Information technique
Que vous utilisiez un appareil traditionnel ou numérique, les vitesses d’obturation (indiquées par les lettres ISO) les plus utilisées sont 100, 200 et 400, cette dernière étant la mieux adaptée à diverses situations et divers types de lumière.

Cependant, si vous prévoyez agrandir vos images dans un format supérieur au format standard (13 cm x 18 cm), il est recommandé de régler votre appareil à une vitesse inférieure. Ainsi, vos couleurs seront plus claires et précises.

Souvenez-vous toutefois qu’en présence d’une faible luminosité, la vitesse de 100 ISO peut donner des images légèrement floues si vous avez tendance à bouger un peu en pressant le déclencheur. Le recours à un trépied peut remédier à ce problème.

Enfin, dès que vous avez accès à vos photos, notez-y les informations pertinentes (noms des plantes, saisons, etc.), soit au verso des images imprimées, soit à l’aide de votre programme informatique. Et ne vous gênez pas pour éliminer les mauvaises: elles ne diront jamais ce que vous auriez souhaité leur faire dire. Dix bonnes images de votre jardin impressionneront plus que des douzaines de photos ratées. Alors, n’attendez plus: sortez vite et prenez plaisir à immortaliser votre œuvre.



S'inscrire à notre liste d'envoi

Créer un compte

S'inscrire sur le site vous permet de commander en ligne et de personnaliser votre expérience web. Millette Photomedia ne partagera jamais vos données.

Créer un compte

Mot de passe oublié ?

Déjà membre ?